Skip to main content

You are here

Ordix : Informations techniques

Principes d'ORDIX

ORDIX a pour vocation de fournir au responsable de planification un programme d'ordonnancement en temps réel, c'est à dire capable d'absorber les événements dès qu'ils surviennent (demandes de fabrication, modifications de capacité, déplacements de priorité) et de proposer un modèle d'ordonnancement optimalisé à capacité finie.
Le système de pilotage est relativement simple, il se compose d'un certain nombre d'ordres normalisés suivis de paramètres:
Ex:
CORD + N° OF : Déclenche l'ordonnancement d'un OF.
VORD + N° OF : Visualise l'ordonnancement d'un OF.

Les calculs se réalisent dès que l'ordre est donné; la visualisation du résultat sera demandée par un nouvel ordre, Ordix prévoit l'annulation des derniers ordres reçus et le retour à l'état initial, ce qui permet les simulations.
Ordix est conçu comme un module indépendant, il est autonome et intègre donc, pour sa propre gestion, les fonctions nécessaires à une GPAO normale (calendriers, postes de charge, moyens de production, opérations et gammes).
Ordix ne prévoit pas la gestion du réapprovisionnement des matières ou composants; il présuppose la disponibilité des matières à tout moment, mais il permet d'imposer une date au plus tôt pour une opération (ce qui permet d'en tenir compte).

Description du Fonctionnement

La maintenance des fichiers de base

Définition et mise à jour régulière des données de base requises pour l’exécution de l’ordonnancement.

  1. Calendrier général des jours ouvrés et fermés de l'entreprise,
  2. Grilles horaires affectées aux moyens de production et aux équipes.
  3. Calcul des capacités en fonction des grilles horaires,
  4. Définition des postes de charge (PC) composés d'un ou plusieurs moyens de production, des taux de tolérance de surcharge et des coefficients de surcapacité.
  5. Définition du tableau de "proximité" des PC qui permet d'optimiser le choix du PC.
  6. Définition des moyens de production (MP), hommes, machines, outils) avec indication des dates et heures d'absence/présence, en + ou en -, par rapport au calendrier général.
  7. Définition des opérations (OP) de gamme, avec la liste des PC qui peuvent réaliser l’opération Pour chacune d'elles on précisera :
    • le rendement des PC de substitution par rapport au PC principal.
    • le temps fixe ou variable F/V.
    • le type d'opérations (montage, technique, transit, fabrication...).
    • le PC associé au poste principal pour réaliser l'opération; c'est la gestion d'une double contrainte (le placement ne peut se faire que si simultanément il y a la disponibilité du PC principal et du PC associé).(Pour info, on peut indiquer l'outillage nécessaire pour réaliser l'opération si la disponibilité de l'outil est primordiale, il devra être alors géré comme un PC associé en double contrainte).
    • le mode de calcul de la capacité, finie ou infinie, utilisé pour le calcul des temps technique et de transit.
  8. Définition des gammes opératoires; chaque gamme peut reprendre un nombre illimité d opérations. Le numéro de gamme est indiqué au moment du lancement de l'OF, il est donc indépendant de l'article.

Au niveau de la gamme on peut repriser pour chaque opération:

le temps en point. le taux de chevauchement par rapport a n'importe quelle opération de la gamme, le morcellement de l'opération, si l'opération est critique ou non (pour la gestion opt).

La mise au planning des ordres de fabrication

La mise au planning est une opération qui a pour but d'informer le système, des données d'ordonnancement propres à chaque OF; c'est à dire la gamme opératoire choisie, la dépendance de l'OF par rapport à un OF maître. A l’issue de cette opération, l’opérateur pourra préciser pour chaque opération de la gamme, les dates au plus tôt/tard, les dates d'opérations forcées, les PC imposés; les opérations critiques et aussi :

  • le n ° de l'OF maître déjà planifie.
  • le n ° de la première opération a planifier avec date/heure de début.
  • le numéro de /a dernière opération.
  • le mode de planification désiré, en capacité finie ou infinie.
  • le morcellement possible des opérations.
  • si l'ordonnancement doit être réalisé en méthode Opt, (en capacité finie pour les OP critiques et infinie pour les non-critiques).
  • le mode de jalonnement progressif, régressif, rétro-progressif..

Travaux d'ordonnancement

ordix permet de jalonner en mode opt ou en mode normal
En mode opt on jalonne d'abord les informations critiques, ensuite les autres opérations sont placées en capacité finie ou infinie suivant le paramétrage.

Règle de jalonnement en mode progressif.
Ordix jalonne chaque opération par rapport à sa date au plus tôt. C'est la date de fin d'opération précédente ou la date indiquée au planning. Si celle-ci a été forcée ou imposée. En cas de chevauchement la date et heure de début sont calculées en tenant compte du taux de chevauchement autorisé.

Une opération peut s'effectuer sur le PC principal ou sur des PC de substitution. Si un PC principal à été imposé lors de la planification, seul celui-ci sera retenu; sinon ordix effectue la recherche du PC qui propose une date la plus proche de la date de début de l'opération. Dès que le meilleur PC est sélectionné, la date de fin proposée est comparée à la date au plus tard de l'opération (si elle existe), si celle-ci est dépassée, la recherche du meilleur PC recommence en tenant compte du taux de surcharge maximum autorisé. Si, à l'issue de cette recherche, la date de fin proposée est inférieure à la date de fin imposée, l'ordonnancement est interrompu et l'opérateur est averti qu'il doit revoir les dates de jalonnement imposées lors de la mise au planning.

Pour débloquer la situation, l'opérateur à le choix entre :

  • modifier les capacités des PC concernés
  • modifier la(les) gamme(s) opératoire(s)
  • Déplacer un autre OF déjà planifié
  • modifier l'ordre de priorité de placement de l'OF concerné

Règles de jalonnement en mode régressif
Ce mode vise à libérer des heures en amont du planning. Il se fait à partir de la dernière opération sur la date de fin de l'OF. Lorsque la date de début calculée est antérieure à la date de début imposée, le placement se refait automatiquement en mode progressif à partir de la date au plus tôt.

Travaux en temps réel sur le planning

  • Indication ou saisie de l'état des opérations: terminées, suspendues, commencées…
  • Indication du % d'achèvement des travaux en cours
  • Indication de l'état de fin d'un OF
  • Modifications des capacités des MP en fonction des arrêts, des absences non-prévues, de l'entretien, etc.

Travaux de ré-ordonnancement

Les dérèglements ou déphasages dus aux écarts répétés entre les prévisions et les événements sur le terrain, font que l'ordonnancement doit être revu globalement régulièrement. La régénération automatique de l'ordonnancement se réalise de la façon suivante:

Le plan de capacité des MP est régénéré entièrement, les opérations déjà commencées sont replanifiées en priorité, les OF sont placés dans l'ordre de priorité déjà attribué et éventuellement modifié.

Différents critères de tri permettent de trier les OF dans l'ordre désiré.

Programmes annexes

  • Récupération des gammes et OF d'une GPAO déjà en place.
  • Possibilité d'ajouter des ordres spécifiques ou de définir d'autres critères de tri pour des besoins particuliers.

Tarif ordix

  • Option 1 Ordix travaille seul sans connections à granix : 2.000 Eur
  • Option 2 Ordix intégré à granix light : 1.000 Eur
  • Option 3 Ordix intégré à granix global : Location 50 Eur/mois
Premium Drupal Themes by Adaptivethemes